Déroulement d'une séance d'acupuncture

La consultation se déroule entre trois parties :

• Temps de discussion de 15-20 minutes. A l'aide d'une anamnèse, nous abordons les sujets principaux relatifs à votre santé et plus particulièrement à ce qui vous amène.

• Temps de pause des aiguilles : 10-15 minutes. Après avoir établit un bilan énergétique précis, je pose les premières aiguilles.
Si vous ne supportez pas les aiguilles, ce n'est pas un souci : le massage existe.
Je vous demande ensuite de mobiliser doucement la zone de douleur (qui n'a pas d'aiguille). Si une douleur importante persiste, je choisis quelques points supplémentaires, toujours éloignés de votre zone de douleur. Lorsque votre douleur a diminué d'au moins 50% (parfois totalement) et que votre amplitude de mouvement s'est notablement améliorée, il ne reste plus qu'à laisser les aiguilles faire leur travail.

• Temps de repos : 28 minutes. C'est un minimum. C'est votre moment de relaxation pour laisser travailler les aiguilles. Vous pouvez dormir, ou simplement vous relaxer.


Ainsi, une première séance dure autour de 1h20. Les séances suivantes 1h.

Ce suivi de traitement est un peu plus court que la première séance, mais est fortement recommandé pour des problèmes qui sont là depuis longtemps.





Quand venir ?

• pour soulager la plupart des manifestations douloureuses :
maux de tête | migraine | névralgies faciales | vertiges | baisse auditive | acouphènes | fatigue | états dépressifs | addiction | sevrage tabagique | stress | insomnies | déficit de l'attention | troubles visuels | fatigue chronique | problèmes de peau | atteintes virales courantes | rhinites allergiques ou saisonnières | prévention des atteintes hivernales | syndrome de Raynaud | rhumatismes | arthrose | tendinite | périarthrite | lumbago | lombalgie chronique | sciatique | sciatalgies | cruralgie | névralgies cervico-brachiales | crampes ou faiblesses musculaires | arthrite | polyarthrite | traumatologie et ses séquelles | troubles du transit | troubles digestifs | prise de poids | jambes lourdes, gonflées, douloureuses | incontinence urinaire et nycturie | règles irrégulières ou douloureuses | bouffées de chaleur | prostatite | troubles de la fonction sexuelle | soutien aux traitements d'oncologie...


• pour se détendre.

Peut-on tout soigner ?

Aucune médecine à ce jour ne peut en avoir la prétention.


La médecine chinoise ne remplace pas la médecine occidentale. Ne modifiez pas ou n'interrompez pas un traitement que votre médecin vous aurait prescrit sans l'avoir consulté au préalable.

Cependant, la médecine chinoise n'a pas une approche symptomatique mais travaille selon des méthodes tout aussi rigoureuses et des règles spécifiques pour rétablir l'équilibre vital de l'être humain...

Elle permet d'analyser et de traiter toutes les affections, même les plus graves. Dans les maladies dites incurables, cette médecine est souvent complémentaire avec d'autres traitements. Cependant, parce qu'elle relie les causes aux conséquences, elle apporte un soulagement des douleurs, augmente la capacité de rejet de l'organisme des produits toxiques et peut, dans certains cas, retarder une évolution fatale.


Votre praticienne reste dans un souci de complémentarité vis à vis de toutes les compétences thérapeutiques pour aider à la guérison de la personne sur tous les plans.

Y a t-il des risques ?

Il n'est pas d'acte médical sans risque. Un des dangers est lié au manque de compétence du praticien.


Depuis la propagation des maladies contagieuses, les acupuncteurs utilisent des aiguilles stériles à usage unique et utiisent à ce titre des procédés conventionnels de stérilisation.
Ces aiguilles sont en acier inoxydable, ce qui leur confère souplesse, résistance et finesse, sans risque qu'elles ne se cassent.

Une fois enlevées du patient elles seront traitées en tant que déchets médicaux.


De gros efforts ont été fait dans l'aseptie du matériel et la qualités des substances (pharmacopée).

Est-ce que ca fait mal ?

En règle générale, non. Mais chaque individu répond différemment à la stimulation sensorielle. Les sensations éprouvées les plus communes concernant l'acupuncture sont l'engourdissement, une certaine lourdeur, ou la décontraction.


les aiguilles d'acupuncture sont nettement plus fines que les aiguilles creuses utilisées pour les injections et leur insertion. Dans la mesure où la technique du praticien est éprouvée, elle est quasiment indolore.

Un diagnostic en MTC ?

L'arrêt de la Cour de Cassation du 16 octobre 2008 a bien éclairci les choses à ce sujet : le titre de "médecin" est réservé aux personnes inscrites à l'Ordre des médecins, qui font un diagnostic au sens occidental du terme, comme : HTA, diabète, etc.), ordonnent des examens complémentaires (prise de sang, échographie, scanner, etc.) et prescrivent un traitement (médicaments, injections, etc.).


Les personnes qui exercent la MTC sont appelées "praticiens de Médecine Chinoise" ; elles pratiquent des "diagnostics selon les principes de la Médecine Traditionnelle Chinoise" et des "traitements chinois". Dans cette logique d'analyse, les déséquilibres sont généralement définis de manière très particulière, qui peuvent désorienter lors d'une première consultation. On parlera de "montée de feu du foie", de "vide de sang", etc.


Pour les consultants qui veulent faire un rapprochement avec les pathologies dont ils souffrent, il convient de préciser qu'une pathologie peut avoir pour arrière-plan différents déséquilibres en médecine chinoise, et ce même déséquilibre peut être la cause de pathologies différentes décrites en médecine occidentale.

Quelles études ?

Des écoles spécialisées existent. Les études sont longues. Et nous sommes assujettis, une fois installé en cabinet, à nous former régulièrement.


Il est indispensable que les praticiens de médecine chinoise reçoivent la meilleure formation possible. Les formations des praticiens, harmonisées au niveau national, à laquelle oeuvrent les plus habiles d'entre-nous, est une garantie dans le futur de la qualité de nos prestations.


Durée du traitement ?

Les effets des soins peuvent être immédiats ou effectifs dans les jours qui suivent. Selon le degré de chronicité, plusieurs séances peuvent être nécessaires.

Dans un premier temps, le praticien pourra voir le consultant de manière rapprochée, ensuite, les séances seront plus espacées et pourront se faire tous les quinze jours ou tous les mois.
Comme pour toute forme de soins, certaines personnes vont réagir plus rapidement que d'autres. Tout dépend du profil du consultant.

Cependant, en l'absence d'amélioration ne serait-ce que minime, au bout de quelques séances, il faut considérer que le bilan a été mal posé ou que le soin est inadapté.

Remboursements

N'étant pas médecin, les prestations de votre praticien de médecine traditionnelle chinoise ne sont pas remboursées par l'assurance maladie.


Cependant, un nombre croissant de caisses complémentaires prennent en charge une partie du coût des consultations en médecine chinoise ou acupuncture.
Renseignez-vous auprès de votre assurance complémentaire.


Nos fédérations, dont vous trouverez les liens dans la page "Liens" à la rubrique "les Essentiels", proposent pour certaines des adresses de Mutuelles prennant en considération les soins de Santé non conventionnés.

Top